Home Culture Éric Neuhoff flingue le cinéma français


Éric Neuhoff flingue le cinéma français

Éric Neuhoff flingue le cinéma français
Chambre 212, en salles le 9 octobre 2019, réservez vos places! © Fernandez Memento Distribution

Éric Neuhoff publie Très cher cinéma français. Le cinéma tricolore étant à l’agonie, l’écrivain recommande… d’arrêter les frais.



«  Épargnons-nous la corvée de vieillir »
conseille Éric Neuhoff. D’autant que le cinéma français vieillit mal. Son diagnostic est impitoyable. Il ne reste plus pour le soutenir – comme la corde soutient le pendu – que Télérama et les Inrocks. Dans Très cher cinéma français, Éric Neuhoff coupe la corde avec la grâce d’un bourreau. Il était temps ! Inutile de préciser que des phrases comme celle-ci ne sont pas à la portée de n’importe quel écrivain : « C’est quoi l’âge adulte, sinon s’apercevoir que la colonie de vacances où vous avez passé vos meilleurs étés a été transformée en maison de retraite ?»

A lire aussi: Eric Neuhoff, le dandy qu’il nous faut (encore)

Éric Neuhoff épargne Pascal Thomas, le dernier antidote à la morosité. Quant à la génération de cinéastes qui arrive, comment les définir? Éric Neuhoff qui les connaît mieux que moi, se pose une bonne question : « Comment sauraient-ils parler des autres ? » Nulle modestie ne les habite. Ils n’ont même pas fait de prison. Ils sont allés à l’école où on leur a bourré le crâne de clichés anti-racistes et féministes. Ils ne sont jamais sortis de la Femis, se donnent des airs d’Orson Welles, adoptent des discours à la Godard. Ce sont déjà de petits vieux.

Et enfin cette vérité qu’assène Éric Neuhoff : dès lors qu’on imagina l’exception culturelle française, l’imposture commença. On ne saurait mieux dire.

Éric Neuhoff, Très cher cinéma français. Ed. Albin Michel. 130 pages.

(très) Cher cinéma français: Prix Renaudot Essai 2019

Price: 4,96 €

36 used & new available from 0,50 €


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Musulman fervent, je soutiens Zemmour
Next article Italie: l’archevêque de Bologne propose des raviolis sans porc

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération