Résumé du bazar d’avant la fin du monde : Florange, avenir radieux, meurtres et conjectures, Mossad quand tu nous tiens, vous reprendrez bien un peu de chômage ? 

– La barbe ! S’écria Muller en transes, déboutonnant tout à coup son col de chemise d’un geste brusque, le bouton hésita avant de rompre son fil, mais finalement la journée n’était pas favorable aux ruptures : il tint.

– Quelle barbe, chef ? Demanda Pippo tout de go.

– Le Mossad et puis quoi encore ? Les petits hommes verts, la N’drangheta ou l’amicale des ocarinistes de Bagnolet tant qu’on y est, la Barbe hurla-t-il comme à la parade du 14 juillet quand il dirigeait la fanfare des anciens du Mali…

– Ne vous énervez pas chef, moi non plus je n’y comprends plus rien, le lecteur pas mieux et le rédacteur en chef vient de se servir un huitième Aberlour, sans glace…

– Tous ces morts mon petit Pippo, toute cette misère, ce manque cruel de saucisse de Morteau dans les magasins pour cause de…enfin vous savez bien…

– Et la mortadelle, mamma mia, ne m’en parlez pas, mes voisins se réunissent secrètement et nuitamment dans un bunker de la ligne Maginot pour en fabriquer, groupe électrogène silencieux, mon œil, le mois dernier les gardiens de la charia ont débarqué, prévenus par un collabo du cru, un végétarien qui vote à gauche, ça a fini au fusil de chasse !

– Ne changez pas de sujet mon ami revenons à nos cadavres…

– Moi ce que j’en dis…fit Pasqua en reprenant un énième Pastis, qu’ils s’entretuent tous ces cons, je m’en fous mais alors…

-Et à part ça, à l’Est quoi de nouveau ? Un événement de taille camarades, sémantique et symbolique convolent en de chastes noces : ils l’ont enfin eu les bougres ! Nos amis les syndicalistes, la poignée de durs à cuire censés représenter les sidérurgistes, ils l’ont eu vous dis-je : ils en sont, réifiés jusqu’au trognon, substantivés à foison, les médias audiotrouducuvisuels s’en pourlèchent les babines ; ils les nomment enfin : les Florange !

– C’est-y pas beau ça ? Beau comme du Lacan : Flore-anges, fleuri aérien, léger bucolique de cheval, fini la laideur des crassiers, la crasse des hauts fourneaux, l’acier rouge et l’aciérie, du poétique à qui n’en veut ! Ils auront beau s’attacher aux grilles de l’Elysée de Matignon, du Quai d’Orsay ou du Louvre, ils sont désormais les Florange : groupe folklorique homologué, Boches de l’est amuseurs, bouffeurs de patrons, le cannibalisme d’opérette vive la CGT ! La messe est dite, fermez le ban.

– Un jeune flic chevelu ébouriffé et rouge d’avoir couru, entra en trombe dans la pièce. Il commença par bégayer essoufflé qu’il était le pandore, puis après quelques mouvements de tai-chi bien sentis, il esquissa un pas de danse dans le plus pur style Pina Bausch, expira bruyamment, lâcha un glaviot, renifla et enfin se raidit dans un garde à vous digne des plantons de sa gracieuse majesté, God save the Queen !

– Qu’est-ce que vous voulez,vous ? aboya le chef en tapant sur le mur, au bord des larmes…

– Chef nous avons le coupable ! Répondit l’autre d’une voix de fausset.

– Quoi ! Firent les trois singes alignés au bord de l’apoplexie, le sort du monde libre suspendu au dessus de leurs têtes.

– Affirmatif, il s’est comme qui dirait rendu de lui-même tout à l’heure au commissariat annexe de Marspich (on prononce Machpi).

Un silence gluant agita ses petites mains dans l’air, voltige et coulis.

– Vous m’en direz tant, Gaëtan, et puis-je me permettre de vous demandez de qui il s’agit, et s’il a avoué ses forfaits ?

– Affirmatif twice my Lord : il s’agit d’un certain Charles Marx, citoyen luxembourgeois et il a tout avoué de A à Z.

– Les deux meurtres ? L’industriel et la négresse ?

– Les deux, mon vieux !

– Putain de moine et vous a-t-il donné ses raisons, mon colon ?

– La lutte des classes qu’il a dit. Enfin pour l’Indien, pour la fille c’était purement sexuel, une pulsion de mort, un truc freudien, blessure narcissique mal refermée, l’envie du pénis, les orgasmes de Staline tout le bazar. Et aussi il a dit qu’il était antisémite les jours pairs et juif les jours impairs, curieux non ?

– Nous voilà soulagés mes amis, le monstre, la bête immonde dont le ventre encore fécond et tralala est enfin sous les verrous, l’honneur est sauf, place à la justice des hommes ! s’écria Pippo drapé dans un rideau, debout sur la table avec de grands gestes comme les tribuns du vieux temps des luttes pas pour de rire…Puis il se mit à chanter l’Internationale à pleins poumons…

Lakshmi Mittal se réveilla en sursaut, son pyjama en soie du Kerala trempé de sueur. Il se dressa sur son séant après avoir allumé la lampe de chevet et constaté qu’il n’était que quatre heures du matin, le soleil londonien n’avait pas encore daigné, loin s’en faut, montrer le bout de son nez. Son épouse ronflait doucement, boules Quiès dans les oreilles, et rien ne pouvait la réveiller, ni un krach boursier ni même le cri d’horreur qu’avait poussé son mari dans son sommeil. Néanmoins il entreprit de la sortir  en douceur de son sommeil d’un tendre baiser dans le cou. Elle gémit faiblement, ouvrit un œil puis l’autre, grogna quelque chose d’indéchiffrable puis enfin marmonna :

– Hmm c’est toi ? C’qui a mon lapin ? Déjà l’heure du breakfast ?

– Non ma poule du Bihar (elle était née à Patna) je viens de penser à un truc vachement important, invite donc les Ayrault à dîner la semaine prochaine : j’ai un super plan à proposer à Jean-Marc…

– Et tu me réveilles à quatre heures du matin pour me dire ça mon chéri ! Ganesh me savonne, toi et tes cauchemars !…

FIN

Lire la suite