L’ombre de l’ancien président Zine el-Abidine Ben Ali, exilé depuis le début du « Printemps arabe » en 2011, plane encore sur la Tunisie…


Le 20 mars, la Tunisie a célébré ses soixante-trois ans d’indépendance. Aux deux longs règnes de Bourguiba (1956-1987) et Ben Ali (1987-2011) a succédé une démocratie qui va cahin-caha, mais a su intégrer s

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Avril 2019 – Causeur #67

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite