Jean-François Copé contre Harlem Désir. Le gong a retenti et le match va commencer. À notre droite, le champion de la « droite décomplexée » bombe le torse et se prépare à batailler contre l’ancien héraut de SOS Racisme. Idées contre idées, le choc sera frontal et violent. Mais sur quel terrain ? Droite et gauche approuvent les politiques de rigueur menées un peu partout en Europe. Droite et gauche ne rêvent que de retrouver la croissance perdue, à n’importe quel prix, dût-on multiplier les ronds-points inutiles, la laide industrie du packaging et la « flexibilité » du travail. Droite et gauche sautent comme des cabris sur leurs chaises en ânonnant « L’Europe, l’Europe, l’Europe ! » alors que le Vieux Continent n’est plus qu’un marché unique où la loi du moins-disant social prospère. Droite contre gauche…Vraiment ?
Ah, si ! Il existe un domaine dans lequel les deux principaux partis de gouvernement affichent davantage que des divergences de forme. Cette terre promise idéologique prend le doux nom de sociétalisme. Au XXIe siècle, on n’espère plus dégager une majorité d’idées incarnée par des citoyens qui choisissent un type de société différente de celui voulu par l’adversaire. On ne rassemble plus, on empile groupes d’intérêts et lobbies en oubliant prudemment les vraies lignes de force, celles qui déterminent les classes sociales.

*Photo : Thomas Marthinsen.

Lire la suite