Home Politique Régionales en PACA : le crime ne paye pas…

Régionales en PACA : le crime ne paye pas…

Mais il profite à certains

Régionales en PACA : le crime ne paye pas…
Le président Emmanuel Macron, la secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées Sophie Cluzel et le président du conseil régional Renaud Muselier visitent le lieu du futur site olympique de voile à la base nautique «Marina Olympique» à Marseille, le 21 septembre 2017 © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Selon un sondage Ifop-Fiducial pour LCI et Le Figaro, réalisé auprès de 1000 personnes entre le 6 et le 10 mai, le premier depuis les rapprochements LR/LREM, Thierry Mariani serait donné gagnant en PACA dans tous les cas de figure. Il dépasserait Renaud Muselier au premier tour, avec 36% des voix, si LR et LREM présentent des listes séparées, et 38% si LR et LREM faisaient liste commune. Il conserverait son avance au second tour, en cas de triangulaire, avec 41% des voix, distançant la liste LR/LREM.


Résumons rapidement les épisodes précédents. Renaud Muselier, candidat républicain déclare sa flamme à Sophie Cluzel (LREM). Il la convoite. Elle accepte car il est bel homme. La nuit de noces est prévue aux îles de Lérins. Mais Muselier, être timide et timoré, s’empresse de demander conseil à ses parents. Il consulte la direction de son parti. Et celle-ci lui fait savoir qu’il est hors de question qu’il épouse la belle Sophie.

Renaud Muselier obtempère, et, comble de la goujaterie, reprend à la candidate LREM la bague de fiançailles qu’il lui avait offerte.

Une très, très médiocre bouillabaisse politicienne qui en écœure plus d’un. Dégoutés ainsi de la politique, les électeurs locaux vont-ils déserter les urnes ? Pas du tout si l’on en croit deux sondages parus dans Le Figaro et sur France Info.

Première hypothèse : une élection avec trois listes, LREM, Républicains et Frontistes. C’est le Rassemblement national qui arrive en tête. Deuxième hypothèse : LREM ne présente pas de liste contre Muselier. C’est encore le Rassemblement national qui arrive en tête. Troisième hypothèse : Sophie Cluzel, bien qu’éconduite, ravale son amertume, ne présente pas de liste et soutient Renaud Muselier. C’est toujours le Rassemblement national qui arrive en tête.

Certes, la politique ce n’est pas toujours très reluisant. Elle comporte sa part de cynisme et de combines. Encore faut-il que ces dernières réussissent. Quand elles échouent pour leurs initiateurs c’est le goudron et les plumes ! C’est ce qui va sans doute arriver en PACA.

Le crime, on le voit, ne paye pas. Mais on sait à qui il profite : à Thierry Mariani, le candidat frontiste. Une autre victime collatérale de cette déroute annoncée mérite d’être citée : Emmanuel Macron. Le petit Machiavel de l’Élysée était en effet à la manœuvre pour avaler les Républicains. Mais n’est pas Machiavel qui veut…


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Augustin Trapenard troublé par Judith Butler
Next article Hakim El Karoui, sortir de l’hiver terroriste par un printemps islamiste?
est journaliste et essayiste

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération