Est-il bien raisonnable de laisser un cinéaste déraisonnable commenter chaque mois l’actualité en toute liberté ? Assurément non. Causeur a donc décidé de le faire. Jean-Paul Lilienfeld s’attaque ce mois-ci a un problème de taille…


Si vous saviez tout ce que j’avais prévu de vous dire et que vous ne lirez finalement pas !

Je voulais commencer la nouvelle année en beauté, synthétiser celle qui venait de s’achever. Il y avait tellement de choses à souligner. Par quoi commencer ?

Pénis all you need

La reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par Trump ? Je ne sais toujours pas quoi en penser. Pas sur le fond. Jérusalem est la capitale d’Israël depuis bien plus longtemps que la création de l’Israël moderne. Moi qui suis un mécréant, j’ai toujours entendu à Pessah l’immémorial : « L’an prochain à Jérusalem. » Formule prononcée pendant le repas de Pessah, la fête qui commémore la sortie des juifs d’Égypte. Et puis le jour où l’on découvrira que la Judée s’est en réalité toujours appelée la Musulmanie on pourra peut-être refaire l’histoire en prétendant que les musulmans étaient là avant. Mais pour le moment, en dépit de tous les efforts de réécriture de l’histoire, il est évident que des juifs ont peuplé ce territoire d’abord. Et si en arrivant après, ils ont réussi à donner leur nom à la contrée, ils sont vraiment trop forts. Non, ce qui me pose problème, c’est le timing. Est-il judicieux de le faire au moment où les alliances se recomposent pour faire face à l’axe chiite ? Est-il malin d’embarrasser les sunnites au moment où leur intérêt est de se rapprocher d’Israël ? Tout cela demanderait à être développé et pourrait faire l’objet de très longs articles.

Mais finalement ce dont je voudrais vous parler, car cela me semble la nouvelle la plus importante, la plus alarmante, la plus détonante de l’année nouvelle, et aussi probablement la plus cohérente avec l’hommage que ce numéro veut rendre à Charlie décimé il y a trois ans, c’est… la diminution inexorable de la taille des pénis depuis 1948.

Ça n’a rien à voir avec ce que vous croyez, c’est l’année où des chercheurs ont commencé à se dire qu’il pourrait être intéressant de noter tous les ans la taille des pénis pour voir si dans ce domaine comme dans celui de la hauteur de l’être humain, les choses allaient vers le plus. Je précise cela car je ne voudrais surtout pas que vous croyiez qu’avant, les hommes n’avaient pas de pénis. Ils en avaient un. C’est seulement que personne n’avait été assez malin pour se rendre compte qu’il était primordial de le mesurer. Enfin… d’en mesurer des kilomètres de manière systématique. Car pour ce qui est des me

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Janvier 2018 - #53

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite