Il faut méconnaître totalement le répertoire de Michel Sardou pour ignorer que si les Américains n’avaient pas débarqué le 6 juin 1944 en Normandie, nous serions tous en Germanie. C’est ce que Barack Obama a, en substance, rappelé ce matin, en débarquant en France, accompagné de vétérans de la Seconde Guerre mondiale. Un, deux, chantez : « Si les Ricains y z’étaient pas là… » Rompez. Retrouvez les impubliables de Babouse sur son carnet.

Lire la suite