L’incendie qui s’est déclaré hier soir à la cathédrale Notre-Dame de Paris est lourd de symbole. Après les profanations, les scandales sexuels, la désertion des églises, rien ne nous sera donc épargné ?


Il y a des journées particulièrement noires dans l’histoire de France, quand tout se dérobe sous nos pieds. Quand l’espoir s’éteint et qu’on reste seul au milieu des décombres. J’avais bien le pressentiment que ce triste moment viendrait. On avait frôlé la catastrophe à Saint-Denis et à Saint-Sulpice, il y a quelques jours. Deux miracles. Mais là c’était visiblement trop demander aux saints protecteurs de la capitale. L’incendie de la cathédrale de Paris, ce 15 avril 2019, restera marqué d’une pierre noire. Pas de victime connue mais une grave défaite, comme un 10 mai 1940 à Sedan.

Ces moments où l’esprit vacille

Comme tout le monde, je n’ai pas d’abord bien compris. L’esprit vacille dans ces moments là. Les larmes montent aux yeux. On tourne en rond dans son salon à ne savoir que faire. On se retient comme si un proche venait brutalement de nous quitter mais qu’il fallait rester digne. Ce ne sont que des pierres ! Il faut pourtant en parler à quelqu’un, c’est une vieille dame, Notre-Dame. Notre mère de Paris disparu dans un brasier ardent. Jeanne d’Arc de pierre. Oui les pierres de l’histoire de France étaient vivantes et elles s’écroulent.

Des ruines après un bombardement: j’ai comme l’impression d’assister en direct à la chute d’une vieille civilisation. La chrétienté réduite en cendres. Il ne reste plus que les caméras de BFM TV et un clavier pour pleurer. C’est peu.

Un parfum d’apocalypse

Nos cathédrales sont vides depuis des années. Des vieux murs à restaurer, des statues, c’est tout ce qu’il restait de notre foi, de notre identité. Rien ne nous sera donc épargné, nous qui avons vu mourir l’Eglise de France en quarante ans? Les églises détruites à coup de pelleteuse, les prêtres pédophiles, les cardinaux condamnés, même le pape est couché par terre. Et maintenant le trésor de Paris qui brûle tandis qu’on dresse des mosquées-cathédrales comme on dit. Oui, il y a un parfum d’enfer et d’apocalypse.

France, fille aînée de l’Eglise, qu’avons-nous fait de ta cathédrale? Ni les révolutions, ni les guerres n’avaient jusqu’à présent réussi à atteindre ton cœur sacré. Ce monument que les plus grands ont célébré: Chateaubriand, Balzac, Hugo, Nerval, Claudel et tant d’autres. Et c’est au cours de cet orgueilleux XXIème siècle, si sûr de lui et de son progrès, que la vieille charpente s’écroule. Notre charpente. Notre histoire.

Mon frère, entré au séminaire et fou de patrimoine, avait donc tout compris.
Jeanne d’Arc, Saint-Louis, de Gaulle, et tout le peuple de France nous regardent. Paris brûle. Ils nous supplient de rebâtir leur édifice. Oui, la France peut mourir. Voilà ce que nous disent les tristes flammes de Notre-Dame de Paris.

Lire la suite