Home Brèves Ma règle d’or


Ma règle d’or

La dette américaine ? 220 % du PIB (si l’on veut bien tenir compte, comme nous le faisons lorsqu’il est question des Européens, de toutes les dettes publiques, et non pas uniquement du budget fédéral). Et comment s’en sortent-ils ? En monnaie de singe (bonds du Trésor) et en dévaluant.

L’Union Européenne nous l’interdit, mieux vaut taper sur le “coût du travail” – c’est à dire sur l’appauvrissement de tous, voix royale vers la récession. Les règles économiques sont faites pour être détournées (faites ce que je dis, pas ce que je fais), mais il est plus facile de tricher tout seul qu’à 27. C’est cette règle d’or qu’il faudrait inscrire dans le marbre.


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Présidentielle américaine : Romney était trop à gauche !
Next article « Il a blasphémé ! » (Matthieu 26, 65)

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération