Causeur. Depuis quelques années, Marine Le Pen défend la sortie de l’euro et campe sur des positions souverainistes. Ne vous a-t-elle pas privé d’espace politique ?

Nicolas Dupont-Aignan. Je ne raisonne pas en terme de niche politique. Comme disait le général de Gaulle : « Nous ne sommes pas là pour faire cuire nos petites soupes sur nos petits feux, dans nos petits coins. » Les patriotes sont en train de gagner le combat idéologique ; pour autant, les Français ne leur donneront une majorité que si ce patriotisme est apaisé, serein et rassembleur.

*Photo: Hannah. 

Lire la suite