amine khatmi laicite

Pour avoir clamé son attachement à la laïcité et son rejet intégral des intégristes, pour avoir notamment dénoncé les manips anti-Finkielkraut de France 2 et la promotion de la haine essentialiste de Wiam Berhouma lors de DPDA, mon ami Amine El Khatmi, jeune élu socialiste d’Avignon, est la cible depuis plusieurs jours d’une campagne de harcèlement, d’injures et de menaces en provenance des milieux islamistes.

twit7

Parlons clair: si Amine a droit à ce traitement « de faveur », c’est parce qu’il est laïque ET musulman. C’est parce qu’il est de gauche ET anticommunautariste. C’est parce qu’il fait le Ramadan tranquilou, sans terroriser ceux qui ne le font pas. C’est parce qu’en politique, il a choisi le rassemblement des citoyens des quartiers populaires autour d’intérêts collectifs et qu’il récuse l’assignation ethnique et la fragmentation victimaire.

Si on veut le faire taire, c’est parce qu’il prouve par son combat que la seule laïcité « apaisée » ou « ouverte » qui puisse exister, c’est la laïcité qui refuse « qu’on lui ferme sa bouche » avec l’accusation d' »islamophobie », c’est la laïcité qui ose aller en bas des cages d’escalier, pour écouter et convaincre les ados déboussolés, c’est la laïcité qui ne fait pas de mamours aux ennemis de la laïcité, qu’ils soient « associatifs », rappeurs ou énarques.

S’en prendre à lui, c’est s’en prendre à nous tous, Français épris de paix civile. Alors, bien sûr, Amine a besoin de notre solidarité, il l’a déjà, et il l’aura toujours plus, jusque au bout. Alors bien sûr, il faut que la justice de la République aille chercher des poux sur les têtes des « associatifs » haineux, de ce tous ceux qui twittent à 8h #‎FreeMoussa et qui à 8h01 appellent à en finir avec ce « collabeur » impie.

Mais, à mon avis, ce dont Amine a besoin avant tout, c’est que des milliers d’autres voix s’élèvent. C’est qu’on ne laisse plus rien passer, pour que l’après-Bataclan ne retombe pas en quenouille comme l’après-Charlie.

Ce dont Amine a besoin, c’est qu’avec lui, avec nous, avec tous ceux qui, de toutes opinions politiques, nous rejoignent chaque jour, on réinvente la furia francese, c’est qu’avec nos petits bras, nos petits cerveaux et nos petits claviers, on reconstruise la République par en bas.

Haut les cœurs!

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Marc Cohen
est rédacteur en chef de Causeur.est rédacteur en chef de Causeur. Pilier du Groupe d’Intervention Culturelle Jalons, il a notamment été rédacteur en chef de "L’Idiot International ".