La mort du président d’une association d’aide aux migrants de Cherbourg a fait beaucoup réagir. En effet, il a été assassiné par un réfugié afghan qu’il avait hébergé quelque temps auparavant. Alors forcément, de mauvais esprits y ont vu « l’arroseur arrosé »…


Itinérance, association humanitaire d’aide aux migrants de Cherbourg, est en deuil. Le 12 mai dernier, son président Jean Dussine était tué à son domicile de Bretteville-en-Saire. L’assassin, indique le parquet, est « un jeune homme de nationalité afghane, âgé de 21 ans, qui réside en région parisienne ». L’homme a reconnu « être l’auteur de plusieurs coups donnés avec une barre de fer. » Selon le procureur de la République, « les motivations de son acte restent floues. Hébergé il y a quelques mois chez la victime, il a exclu le mobile crapuleux et fait état d’une vengeance dont la cause reste à élucider ».

A lire aussi: L’immigration coûte bien plus que 6,57 milliards d’euros à la France

Jean Dussine ne méritait pas une telle fin. Avec le concours de l’évêché et de la municipalité, il mettait ponc

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Juin 2020 – Causeur #80

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite