Lu sur Slate : « Vous pensiez les parties intimes du corps féminin libres et indépendantes? Erreur. Par les termes choisis pour les définir, elles sont elles aussi l’incarnation de la domination patriarcale… » 


 

En mai, on ne fait plus ce qui nous plaît. Pour émanciper les femmes à marche forcée, le journal en ligne Slate n’a rien trouvé de mieux que d’appeler à rebaptiser les parties génitales féminines. Car, ô

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Juin 2019 - Causeur #69

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite