Home Brèves Hitler : que s’est-il passé ?


Hitler : que s’est-il passé ?

Un homme de taille moyenne (1m 73), le front barré d’une mèche de cheveux plats, vociférait dans les brasseries. Il avait un accent autrichien mêlé d’intonations du Sud bavarois. Des fidèles d’abord, puis un large public venaient entendre ses imprécations plébéiennes : ils aimaient ses violentes diatribes, ses formules de dénonciation, qui apaisaient leur détresse. Ses colères, toujours lourdes de menaces, les envoûtaient littéralement. Ils se retrouvaient dans son national-populisme, dans son ivresse argumentée, dans son récit sauvage. Ils voulaient vraiment qu’il les incarne tous.

Ce diable d’homme savait les formules de la magie sociale, et il était un sorcier sarcastique : il donnait le spectacle renouvelé de tourments très anciens. Il justifiait, avec l’habileté d’un publicitaire, la haine ordinaire, la rancune qu’avait déposées la défaite allemande dans le cœur des hommes et des femmes.

Alors, oui, il se produisit un effet de ravissement des foules : « Tous se lèvent et crient, exultent, applaudissent, gesticulent et hurlent. Je suis debout près de la fenêtre et je pleure comme un petit enfant . » (Joseph Goebbels, Journal, 14 juillet 1925).

Ce soir, France 2 diffuse les deux épisodes d’Apocalypse Hitler, documentaire d’Isabelle Clarke et Daniel Costelle. J’ai déjà salué leurs grandes qualités professionnelles à l’occasion de leur Occupation intime sur TF1. Apocalypse Hitler ne fait que les confirmer.

Apocalypse : Hitler

Price: 4,61 €

28 used & new available from 3,02 €


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article La BBC veut changer d’ère
Next article Et la Révolution finit en vendetta…
Né à Paris, il n’est pas pressé d’y mourir, mais se livre tout de même à des repérages dans les cimetières (sa préférence va à Charonne). Feint souvent de comprendre, mais n’en tire aucune conclusion. Par ailleurs éditeur-paquageur, traducteur, auteur, amateur, élémenteur.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération