Quantcast
Home Édition Abonné Guerre du feu et psychanalyse des entrecôtes


Guerre du feu et psychanalyse des entrecôtes

Sandrine contre Rahan, fils non-déconstruit des âges farouches

Guerre du feu et psychanalyse des entrecôtes
Photo d'illustration Unsplash

C’est la rentrée. Fini le farniente estival, l’insouciance, l’abondance… 


Dans la guerre du feu, psychanalyse des entrecôtes, psychose lunaire du barbecue qui fait la Une depuis la dernière hase (à la royale) levée par la reine dégenrée du buzz, fêlée clochette de l’androcène (de ménage) – Sandrine Rousseau -, il importe de remonter à la scène originaire du crime. Le premier Homo erectus, salaud-carnivore-viriliste-extractiviste-invisibilateur-toxique-non-déconstruit n’est pas Eric Zemmour, Eric Ciotti, Gérard Depardieu, Bocuse, Landru, Brillat-Savarin, Vatel, Portos, Gargantua, Grandgousier, Obélix, Cronos… C’est Rahan !

Circonstances aggravantes, le fils adoptif de Crâo, macho blond exhibant sur ses pectoraux avantageux un collier de griffes d’ours pyrénéen, combat les tigres à dents de sabre en voie de disparition avec un couteau phallique en ivoire de Mammouth. Pour satisfaire son petit confort et de viles pulsions, le matamore inconscient multiplie les feux de camp, grillades d’antilopes, dans la savane, au milieu de forêts majestueuses, en frottant des silex.   

La Nupes se déchire. Gamin, en slip, Fabien Roussel dévorait les aventures de Rahan dans Pif Gadget, la buée des lessiveuses, à la Fête de l’Huma. Clémentine Autain ne transige pas sur la morpho-symbolique des chipolatas. Quid des merguez, kebab, méchouis ? Terrain glissant. Jean-Luc Mélenchon a la nostalgie du mouton de l’Aïd, des braseros du cap Spartel, Yannick Jadot hésite… 

A lire aussi du même auteur: Fin de partie

Pour arbitrer la querelle du barbecue, des universaux et des bouffons (Rousseau-Rameau) – et en même temps – lutter contre les comportements déviants, y voir plus clair sur les déterminismes sociaux, atavismes culturels ancestraux qui nous oppressent depuis la nuit des temps des âges farouches, Emmanuel Macron a demandé un rapport au Panoramix œcuménique de la complexité, Merlin l’enchanteur de l’éthique auto-éco-organisationnelle, Edgar Morin (assisté de Benjamin Stora, Jacques Attali et McKinsey). 

Certaines pistes et propositions ont déjà fuité : 

– Manger les entrecôtes crues ;  
– Une filière High Tech ‘FBNG’ (French Barbecues New Generation), hydrauliques, éoliens, solaires, à hydrogène, nucléaires ; 
– Fermeture immédiate de tous les McDonald’s, Burger King, kebabs ; 
– Interdiction du festival Hellfest, temple du death metal, punk hardcore, repère de machos privilégiés, trash, sexistes et pollueurs ;
– Dès la sixième, dans les cantines scolaires, un passe andouillettes de soja, galettes de grillons halal, beignets de crickets casher, fallafels à la farine de mites ;
– Lancement d’un nouveau CNR citoyen, participatif, roots et transverse, dans la grotte de Lascaux: le Conseil National de Rahan.gineering;    

Raaahaa !!!!      


Previous article Un viol, un meurtre, une exécution, un suicide: «Va, Tosca!»
Next article Éloge du nouveau pluralisme politique français!

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération