C’est bien connu : la vérité sort de la bouche des enfants. Dans la famille Le Pen, c’est la petite-fille du capitaine − désormais benjamine de l’Assemblée nationale et élue de Carpentras − qui a vendu la mèche. Au journal Minute, qui lui demandait si elle pensait que sa circonscription pourrait devenir un laboratoire de l’union des droites, Marion Maréchal-Le Pen a répondu : « Il y a, dans le Vaucluse, beaucoup de déçus de l’UMP, malgré le système de la Droite populaire, dont le discours est très proche du nôtre − sinon les actes. Je crois qu’à l’avenir, toutes ces tendances pourront se recomposer autour de quelques points forts. »[1. « Sur le terrain, tout le monde veut l’union des patriotes », entretien avec Marion Le Pen, Minute n°2566, 30 mai 2012.]

*Photo : davidreportages

Lire la suite