Ouvrez grand les yeux, libérez votre esprit, évacuez toutes les mauvaises ondes qui vous entourent et regardez cette vidéo la tête reposée :

Un gynécée ? La bande-annonce du prochain Marc Dorcel « Nues sous le bahut » ? Un « teaser » du nouveau DVD d’Alain Chabat dix ans après ses ébats filmés avec les « Bricol’girls » ?

Non, comme l’indiquent les sonorités slaves qui sortent de leur orifice buccal, ces charmantes sylphides viennent de l’Est, plus précisément dans ces confins de l’Europe que l’on appelle Russie. Vous savez, le pays de Catherine II, de Gogol et Dostoïevski, qui aura donné au monde et à l’art le sens d’un certain vague à l’âme face au tragique de l’existence que d’aucuns traduisent en mélancolie.

Loin de ces considérations esthétiques, nos très prosaïques héroïnes mitonnent un gâteau pour fêter les 59 ans de leur Président adoré, le Premier ministre Vladimir Poutine, candidat à sa réélection au sommet, rodé aux va-et-vient institutionnels avec son alter ego Medvedev. Ces beautés mutines aux poses suggestives (admirons leur jeu lascif avec la crème Chantilly, aussi subtil qu’un dialogue de Max Pécas) composent un fan club sexy appelé « L’Armée de Poutine ».

Et si pour ses soixante ans l’an prochain, nos belles cuisinières laissaient tomber le tablier pour promettre de splendides gâteries au maître du Kremlin ?

Lire la suite