Comment l’ignoble Patrick Besson a-t-il pu laisser entendre aux abjects lecteurs du Point que la candidate d’Europe Ecologie-Les Verts avait des problèmes avec notre langue, notre culture et nos coutumes ?

Elle vient d’asséner la preuve du contraire sur La Matinale de Canal Plus. Interrogée par les journalistes de la matinale sur les prétentions de Corinne Lepage, qui non seulement estime être la seule vrai candidate des panneaux solaires, du tri sélectif et des couches-culottes lavables mais qui, en plus a carrément accusé Eva d’avoir « deserté la promesse écologique. »

La réponse d’Eva à Corinne a été l’exacte inverse d’une motion de congrès des Verts. Elle a été claire, concise, drôle et terriblement française, voire un rien franchouillarde. En effet la réplique à la candidate de Cap 21 tient en ces trois mots :  » Je l’emmerde ! « .

En bon amateur de vendettas inter-écologiques, j’espérais que l’ancienne ministre de Jacques Chirac ferait monter les enchères en balançant à sa consœur des noms d’oiseaux mazoutés. Mais non, drapée dans son étole, Corinne Lepage a sobrement rétorqué :  » C’est très élégant, je ne commente pas les grossièretés. « , avant, cela va de soi, de les commenter aussi sec : » Elle n’arrête pas de descendre. Elle en est réduite à ces extrémités, je la renvoie à ce qu’elle est, elle ne donne pas une très bonne image de l’écologie, une fois de plus.  »

Corinne Lepage a vraiment des pouvoirs surnaturels : elle parviendrait presque à me rendre Eva Joly sympathique.

Lire la suite