Grisé par ses triomphes du printemps, le président a commis une double erreur. S’intéresser plus à l’avenir de l’humanité qu’aux angoisses des Français. Et s’appuyer sur son fan-club plutôt que de construire une véritable majorité avec les réalistes des deux rives.


 

Quand Emmanuel Macron va-t-il dessaouler ? Son élection a manifestement plongé le nouveau président de la République dans un état second. À cela, rien de vraiment surprenant. Pour se lancer seul dans la course à l’Élysée sans le soutien de l’un des grands partis, il fallait une sacrée dose de mégalomanie. La réussite de l’entreprise ne pouvait que l’hypertrophier. D’autant que les élections législatives sont venues parfaire le triomphe. Parti de trois fois rien, Macron a conquis l’ensemble des pouvoirs.

Difficile de s’étonner dès lors qu’il ait offert à l’Hexagone un été haut perché ! Très haut perché ! Président de la République française, manifestement, c’est un costume un peu étroit pour lui : Macron se vit comme l’un des maîtres du monde. D’où des pas de deux avec Trump, Poutine et consorts où notre french blanc-bec a entendu montrer qu’il était au niveau. Ses

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Septembre 2017 - #49

Article extrait du Magazine Causeur