Je sais que les Français on la mémoire courte, mais faut pas croire qu’on peut leur servir le même osso bucco à deux jours d’intervalle, même si c’est très bon. Ayant usé voire abusé de métaphores sportives pour vous parler du match Bouvet-B… sur France-Culture lundi dernier, me voilà contraint de me renouveler, pour vous parler d’un autre débat, qui lui non plus ne sera pas piqué des vers.

Le changement de métaphore, donc, c’est maintenant, et parlons plutôt de cage aux lions. Vous qui connaissez Elisabeth, vous savez qu’aucun milieu hostile ne l’effraie. Elle est allée défier Dieudonné en son Théâtre de la Main d’or, et je ne serais pas plus surpris que ça de la voir un jour expliquer posément la nécessité de deux Etats à des gros bras du Bétar ou de dénoncer la débilité du chauvinisme sportif face à un parterre de supporters avinés.

Mais mon imagination a des limites, même en matière de cage aux lions. Aussi ai-je dû vérifier que je n’étais pas sous l’emprise de psychotropes puissants avant de me rendre à l’évidence : l’adresse mail de Terra Nova n’avait pas –elle non plus- été piratée, et la Fondation d’Olivier Ferrand –que nous féliciterons sincèrement au passage- avait bel et bien invité Elisabeth à un des débats « Poings de Vue » qu’elle organise avec Le Nouvel Obs.

La surprise est d’autant plus patente que le thème des festivités de soir est carrément chaud bouillant : « La République et les populismes » Aux côtés d’Elisabeth, on retrouvera Clémentine Autain, du Front de Gauche, co-directrice du mensuel Regards et Bruno Jeanbart, directeur des études politiques d’Opinion Way. Le débat sera animé par Laurent Joffrin, directeur de la rédaction du Nouvel Observateur. Et pour le coup ce n’est pas une façon de parler : ce débat risque vraiment d’être animé…

Conférence-débat Poings de vue « La République et les populismes » ce mercredi 13 juin, 19h30, La Bellevilloise, 19-21 rue Boyer, 75020 Paris. Participation aux frais : 2 €

Lire la suite