Home Culture Drieu ou la force stérile


Drieu ou la force stérile

J’ai toujours eu pour Pierre Drieu La Rochelle un mélange de fascination et de dégoût. Fascination pour le décadent qui a su si bien peindre et analyser la décadence.[access capability=”lire_inedits”]

Fascination pour le guerrier d’idéal qui, parmi les premiers, a compris où nous menait l’univers technique et qui, face aux hécatombes idiotes et sans panache de la Première Guerre mondiale, en est venu à prôner la désertion. Fascination pour l’écrivain qui, envers et contre tout, entendait tirer sa puissance de la déliquescence généralisée.

Mais Drieu me dégoûte aussi un peu, en raison notamment de l’interférence délirante de sa sexualité avec à peu près tout ce qui le constitue. Sa hantise des vierges, son amour de la saleté pour la saleté, son désir de chef à bite, tout le bazar du traumatisé, en contradiction avec la « santé » qu’il réclamait pour la société ; il y a chez lui une névrose post-chrétienne un peu lourde.

« Je bande toujours mais je ne jouis jamais », disait-il à ses amis. C’est un langage d’anachorète, du genre à se percher sur une colonne pendant cinquante ans et à y grignoter des lézards.

Il y a en lui une énergie gaspillée, une force stérile. À côté de ça, Drieu est évidemment un immense écrivain.[/access]

Mai 2012 . N°47

Article extrait du Magazine Causeur


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article De Gaulle sur le divan ?
Next article Roger Nimier, historien élégant
Olivier Maulin est romancier. Il est né en 1969, a exercé divers métiers (vendeur de sapins de Noël, banquier, barman, documentaliste, journaliste), a vécu au Brésil et au Portugal et a écrit quatre romans publiés à L’Esprit des Péninsules, dont <em>Petit Monarque</em> et <em>Catacombes.</em> Il vit à Paris.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération