Home Médias Non, Trump n’a pas séché les obsèques de McCain


Non, Trump n’a pas séché les obsèques de McCain

Comment une "fake news" devient la vérité médiatique

Non, Trump n’a pas séché les obsèques de McCain
Donald Trump dans son bureau ovale, Washington, août 2018. Sipa. Numéro de reportage : AP22240796_000001.

Presse et chaînes de télévision françaises ont toutes laissé entendre que le président Donald Trump avait boycotté les obsèques de son adversaire républicain John McCain. La réalité est un peu plus compliquée. Décryptage.


Voici les titres de la presse :

« Donald Trump part au golf pendant les funérailles de John McCain » (BFMTV)

« Donald Trump se rend au golf pendant les funérailles de John McCain » (RTL)

« Pendant les obsèques de John McCain, Donald Trump joue au golf » (Paris Match)

« Grande classe, Trump se rend à son club de golf pendant les funérailles de McCain » (20 Minutes)

« Trump va au golf pendant les funérailles de McCain » (Le Figaro)

« Pendant les obsèques nationales de John McCain, Trump joue au Golf » (Le Huffington Post)

« Pendant les obsèques de John McCain, Donald Trump était au golf » (Ouest France)

Et voici ce que j’ai entendu sur France Infoen conclusion de deux reportages sur la cérémonie des obsèques de McCain :

« Trump, quant à lui, a préféré aller jouer au golf »

« Trump n’y était pas : pendant ce temps-là, il jouait au golf »

La première de ces deux citations relève clairement du mensonge et de la manipulation puisqu’elle est tout bonnement fausse. Mais les autres ne sont contestables que par leur implicite. Comme on n’imagine pas, a priori, que le président des États-Unis pourrait n’avoir pas été invité aux funérailles d’un héros national, on pense d’emblée que c’est lui qui a choisi de ne pas s’y rendre. Et tout est fait pour que nous le pensions.

Évidemment, de la part de Trump, il y a une volonté de provoquer, voire de choquer, en ne s’associant ostensiblement pas à l’hommage rendu à John McCain. Il aurait pu rester dans son bureau, cela n’aurait pas eu le même impact.

Mais les titres tellement similaires et les commentaires médiatiques nous incitent à croire que Trump a boycotté la cérémonie des funérailles pour aller au golf, double provocation ! Ce qui n’est pas vrai : il n’y était pas invité, le défunt lui-même ayant indiqué ne pas souhaiter sa…

>>> Lisez la suite de l’article sur le blog d’Ingrid Riocreux <<<

La Langue des médias : Destruction du langage et fabrication du consentement

Price: 20,00 €

11 used & new available from 12,00 €

Les Marchands de nouvelles: Médias, le temps du soupçon

Price: 22,00 €

1 used & new available from 22,00 €


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Donald Trump, nos rêves, les monstres, etc.
Next article Alphonse Mucha, la saveur de la Belle Époque
Agrégée de lettres modernes, spécialiste de grammaire, rhétorique et stylistique. Dernier ouvrage: "Les Marchands de nouvelles, Essai sur les pulsions totalitaires des médias" (L'Artilleur, 2018)

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération