C’est marrant, ce matin au réveil, moi aussi, je me suis décidé à voter François Hollande, quelques heures à peine avant que mon candidat du premier tour (Arnaud Montebourg, pour ceux à qui ça aurait miraculeusement échappé) annonce dans les colonnes du Monde et sur son blog de campagne : « Les propositions des deux candidats étant pour moi équivalentes, je ne peux me déterminer en fonction de ma seule éthique de conviction. C’est pourquoi mon choix relèvera avant tout de l’éthique de responsabilité : je veux faire gagner la gauche et battre Nicolas Sarkozy. A titre exclusivement personnel, je voterai donc pour François Hollande, arrivé en tête du premier tour, à mes yeux meilleur rassembleur. Il a su dans sa lettre jeter un pont entre nos deux rives, et je lui en sais gré. ». Entre nous, on n’a jamais vu plus « exclusivement personnel », comme explications de vote…

Mais en plus de ces explications personnelles très politiques, ce qu’on peut lire en creux dans cette interview, c’est qu’Arnaud n’a pas voulu être complice des attaques de plus en plus violentes de la « candidate du changement » contre le « candidat du Système ». Heureusement que la campagne s’arrête là, sinon Hollande aurait été qualifié de candidat de la Trilatérale, des Illuminati ou du lobby que vous savez. Si ça se trouve, pendant toute la campagne, la vraie, on entendra tintinnabuler les casseroles que Martine n’a cessé d’accrocher à celui qui selon toute vraisemblance sera le candidat de tout le parti dimanche soir.

Voilà pour les explications perso d’Arnaud, maintenant, parlons des miennes, car comme disait Guy Béart, y’a que ça qui m’intéresse. Un événement aura pesé lourd dans mon choix final entre Hollande et l’abstention, c’est le bis repetita grotesque de Stéphane Hessel, qui en vue du second tour de la primaire, a enregistré un message de soutien à Martine encore plus boursouflé que celui qu’il avait commis avant le premier tour. Pour les amateurs de gâteries, voici l’intégralité du texte, ainsi que la vidéo qu’Aubry a fait diffuser lors de son dernier meeting de campagne : « Il me semble tout à fait essentiel que la personne qui va, à la suite de cette dernière semaine de la primaire, émerger comme la candidate de toute la gauche pour les présidentielles soit quelqu’un qui représente pleinement les valeurs autour desquelles mon petit livre « Indignez-vous ! » a fait le succès que vous savez. Ces valeurs sont les valeurs, fondamentales pour moi, de la démocratie. Personne ne les représente avec plus de force, plus de simplicité, plus de convictions que Martine Aubry. »


Stéphane Hessel soutient Martine Aubry par martineaubry

Si Martine représente pleinement les valeurs d’Indignez-vous !, il ne me reste plus qu’à voter, sans aucun état d’âme désormais, pour le candidat du Système…

Lire la suite