L’affaire Dieudonné

Élisabeth Lévy. On ne sait pas très bien comment naissent les scandales. Dieudonné a-t-il dit l’horreur de trop en insinuant que, lorsqu’il voyait Patrick Cohen, il regrettait les chambres à gaz ? Alors que l’humoriste tient salon antisémite depuis des années, ces propos ont lancé une vive polémique. Les gens qui explosent de rire en voyant Faurisson en pyjama rayé ou en chantant Shoah-nanas sont-ils des antisémites assumés, ou des produits de la déculturation générale et de la catastrophe scolaire ? Autrement dit, n’y a-t-il pas là plus de bêtise et d’inculture que d’idéologie ?

Alain  Finkielkraut. Parce qu’elle a réponse à tout, l’idéologie est une forme de bêtise. Aussi doctrinal qu’il est ordurier, Dieudonné instaure la malfaisance juive en loi de l’Histoire.

*Photo : DESSONS/JDD/SIPA. 00672879_000023.

Lire la suite