Avec toutes les injonctions contradictoires dont nous abreuvent les médias, on ne sait plus sur quel pied bronzer…


 

Imaginons un instant cette scène, en pleine journée de canicule :

– Bonjour madame, je suis Truc de Radio Bidule, que faites-vous ?

– Eh bien, je bois !

– Malheureuse, vous aggravez ainsi la crise de l’eau ! A cause de gens comme vous, en 2030, le déficit hydrique mondial sera de 40 % !

C’est peu ou prou la comédie que l’on nous joue actuellement avec la crème solaire.

Sur des médias différents (chaînes de télé, stations de radio), on a pu entendre le même type de reportages :

Le journaliste arpente la plage et bondit sur la première personne qu’il voit sortir son tube de crème solaire :

« Que faites-vous ? »

La personne, toute fière d’être présentée (croit-elle) comme modèle aux futurs auditeurs ou téléspectateurs, répond : « je mets de la crème solaire et j’en mets à mes enfants, c’est indispensable de se protéger »

Et là survient la douche froide : « connaissez-vous l’impact de cette crème solaire sur l’environnement ? »

Lire la suite sur le blog d’Ingrid Riocreux

 

Lire la suite