Chanson douce, de Lucie Borleteau
Sortie le 27 novembre


Le malicieux Michel Audiard a dit un jour qu’il valait mieux adapter un mauvais livre, car à l’arrivée cela pouvait faire un bon film… Le film de Lucie Borleteau adapté du roman Chanson douce, de l’omniprésente et convenue Leïla Slimani lui donne malheureusement tort. De ce roman lourdement démonstratif, la cinéaste fait naître un film terriblement maladroit pour raconter l’histoire d’une folie ancillaire.

Incarnée sans finesse par Karin Viard, dont la dangerosit

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Décembre 2019 - Causeur #74

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite