Il semble bien que le Gorbatchev chinois ait encore laissé passer sa chance. À supposer qu’il existe… En 2002, lorsque Hu Jintao était arrivé au pouvoir, beaucoup d’observateurs avaient salué en lui et en Wen Jiabao, son premier ministre, deux réformateurs qui allaient mener la Chine sur le chemin de l’ouverture politique. Onze ans plus tard, les réformes sont au point mort et le successeur de Hu Jintao, Xi Jinping, fils d’une des grandes figures de la Révolution élu à la tête du Parti communiste (PCC) en novembre 2012, n’a même pas suscité les sempiternels et vains espoirs de changement. On a bien lu ici et là quelques éditoriaux qui pariaient sur les réformes – surtout économiques – auxquelles l’autorité de Xi Jinping était censé donner de la vigueur, mais l’enthousiasme n’y était pas. Même l’aimable Bernard Guetta, qui voit un mur de Berlin tomber à ses pieds tous les deux jours à Téhéran, à Moscou ou au Caire, a lâché l’affaire. C’est que Xi Jinping est un bien mauvais client pour ceux qui célèbrent chaque jour la glorieuse et irrésistible marche de l’humanité vers la démocratie libérale. L’une de ses premières apparitions publiques a été, après un discours musclé contre la corruption, la visite d’une exposition permanente du Musée de l’histoire chinoise, à Pékin, intitulée « Le Chemin vers la régénération [de la nation] ». Cette exposition ferait pâlir d’envie tous ceux qui se plaignent de l’atmosphère de repentance dans laquelle pataugent les études historiques de notre pays : pas un mot ou presque sur la Révolution culturelle et les autres horreurs maoïstes, mais une lancinante dénonciation des crimes des étrangers, depuis les guerres de l’opium jusqu’aux exactions de l’armée japonaise dans les années 1930 en passant par les « traités inégaux ».
Dans cette mythologie, l’arrivée des communistes au pouvoir marque l’avènement d’une « Nouvelle Chine » qui a effacé les humiliations subies par le peuple entre 1839 et 1949, en faisant renaître la puissance et, maintenant, la richesse chinoises.

*Photo : schmeeve.