TOP UNGEMUTH ! – Vendredi 27 mai

Au lendemain du Festival de Cannes, dans sa chronique du Figaro Magazine, Nicolas Ungemuth suggère une simplification radicale du règlement intérieur : « Cannes devrait faire chaque année un festival avec quatre réalisateurs : Ken Loach, les frères Dardenne, Xavier Dolan et Apichatpong Weerasethakul ; les journalistes auraient plus de temps pour se saouler. » Fameuse idée, à une réserve près : pourquoi cette logique d’exclusion à l’égard de Michael Haneke ?

UNE FAUSSAIRE NOMMÉE SAGAN – Mercredi 8 juin

Sur France Culture, Céline Hromadova, auteuse, pardon autrice d’une thèse qui fait autorité sur les romans de Françoise Sagan, nous en raconte une bien bonne sur les mésaventures journalistiques de l’écrivaine.

Chargée d’une critique ciné dans L’Express, la romancièresse se lasse très vite de l’exercice, jusqu’à considérer sa chronique hebdomadaire comme un pensum. Elle organise alors sa sortie en beauté, en rédigeant la critique absurde d’un film imaginaire : Les Doigts dans le nez, de J.G. Dubroc. « Enfin un souffle neuf dans le cinéma français ! » entame-t-elle lyriquement, avant de raconter n’importe quoi sur rien du tout.

Guère étonnant de la part d’une fille qui, à 16 ans déjà, avait organisé une autre sortie en beauté, du collège des Oiseaux cette fois, en clamant dans la cour de récré : « Dieu est un grand lapin ! »

>>> Retrouvez en cliquant ici l’ensemble de nos articles consacrés au Brexit.

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Partager
Basile de Koch
est chroniqueur des nuits parisiennes à "Voici" et du Basile de Koch est chroniqueur des nuits parisiennes à "Voici" et du PAF à "Valeurs actuelles". Il est aussi essayiste à 16h.