Quel média choisiront en cette fin d’aprèm les amateurs de sports extrêmes ? Probablement pas France 2. On imagine que vers 18h, la finale entre le Serbe classieux et l’Espagnol stéroïdé aura bien fini par finir.

Ils pourraient, et c’est bien naturel, choisir de regarder France-Angleterre sur TF1. Mais est-ce bien raisonnable de risquer à tel point de finir la soirée triste, déçu et en plus soit anglophobe soit francophobe, selon son degré de lucidité ?

On ne vous parle même pas du volley sur Eurosport ou du hand sur Canal Sport qui n’intéressent personne, à l’exception des amateurs de beau jeu, donc heu, personne.

Les lecteurs du Causeur n’étant pas majoritairement, d’après un sondage Onion way, amateurs de skate en survet’ fluo, ni de BMX, ni de rollers (c’est particulièrement vérifié, pour cette dernière occurrence par un sondage OPIF auprès d’un échantillon représentatif de lecteurs de Philippe Muray), ils n’iront donc pas non plus se délecter sur les sites « dédiés » à la glisse djeunz.

Reste à 18h20, sur France-Culture, l’excellente émission Le grain à moudre animée par le sémillant Hervé Gardette. Je sais bien qu’a priori, on a tout à gagner à l’écouter tous les soirs du lundi au jeudi, mais peut-être ce soir là encore un peu plus. Le thème déjà : « Le vote FN traduit-il une « insécurité culturelle » des classes populaires ? »

Les invités ensuite : Sylvain Bourmeau, rédacteur en chef adjoint de Libération et 
Laurent Bouvet, professeur de science politique à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Nous ne dirons pas « Que le meilleur gagne », ce qui ne serait qu’une façon perverse de peser sur le débat, vu que le meilleur, on sait qui c’est. Et l’ignorantin arrogant de service, on sait aussi. Non, nous dirons simplement, sur un air de mes compatriotes ivryens de Silmarils : Va y avoir du sport…

PS : Personne n’est obligé de me croire quand je dis la vérité, et encore moins quand je raconte des conneries : en vrai, les footeux à conscience politique pourront podcaster l’émission quelque part par ici.

Lire la suite