Profs de gauche, aux abris ! Le probable futur ministre de l’Education du nouveau président Jair Bolsonaro a le profil pour donner un coup de pied dans la fourmilière progressiste brésilienne. Et enrayer la chute du niveau scolaire.


Décrié sur la scène internationale, le nouveau président brésilien Jair Bolsonaro a pris ses fonctions le 1er janvier. Pour couper court aux critiques, ce nationaliste dur tente de donner des gages sans renier son projet de lutte contre le gauchisme culturel. Ainsi, nommera-t-il sans doute le Brésilo-Colombien Ricardo Velez Rodriguez, 75 ans, ministre de l’Éducation. Intellectuel de haut vol, formé notamment en France, à l’EHESS, ce spécialiste de Tocqueville a quitté la Colombie à la fin des années 1970 avant d’assister à la mise en coupe réglée de l’université brésilienne. Sous la dictature militaire (1964-1985), la gauche a su admirablement conquérir le pouvoir cu

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Janvier 2019 - Causeur #64

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite