Home Brèves Alexis de Tocqueville, le viol aux Etats-Unis et en France

Alexis de Tocqueville, le viol aux Etats-Unis et en France

Devant la cour d’assises du Vaucluse, un jeune condamné à trois ans de prison pour viol, séquestration et proxénétisme aggravé s’est excusé en disant : « À l’époque, on n’avait pas de cerveaux.” Ses complices considéraient, eux, que la fille était consentante. Elle venait d’avoir quatorze ans et il n’est pas certain que les caves d’un quartier populaire de Carpentras où se déroulèrent les tournantes, ainsi que les hôtels d’Avignon où elle sera forcée de se prostituer compteront parmi les souvenirs les plus lumineux de son adolescence.

La légèreté des peines laisse perplexe, mais Alexis de Tocqueville déjà convoqué pour nous éclairer sur l’affaire DSK est une fois encore d’un grand secours pour nous aider à comprendre pourquoi le législateur américain est inexorable alors que son homologue français pourrait être traité de laxiste : « Les législateurs des Etats-Unis qui ont adouci presque toutes les dispositions du code pénal, punissent de mort le viol. Et il n’est point de crime que l’opinion publique poursuive avec une ardeur plus inexorable. Cela s’explique : comme les Américains ne conçoivent rien de plus précieux que l’honneur de la femme, et rien de plus respectable que son indépendance, ils estiment qu’il n’y a pas de châtiment trop sévère pour ceux qui les lui enlèvent malgré elle.

En France, où le même crime est frappé de peines beaucoup plus douces, il est souvent difficile de trouver un jury qui condamne. Serait-ce mépris de la pudeur, ou mépris de la femme ? Je ne puis m’empêcher de penser que c’est l’un et l’autre….”

Sans vouloir jouer les cuistres, je rappellerai cependant que ces lignes ont été écrites en 1832 et publiées en 1835 dans : De la Démocratie en Amérique. Elles n’ont pas pris une ride.


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article La dette US, bientôt pire que la Grèce ?
Next article Corps inhumains

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération