Home Culture À la découverte du Grand Monarque, situé à Chartres (Vidéo)

À la découverte du Grand Monarque, situé à Chartres (Vidéo)

En partenariat avec Conflits

À la découverte du Grand Monarque, situé à Chartres (Vidéo)

Escapade à Chartres à la découverte du Grand Monarque, l’un des plus anciens hôtels restaurants de la ville, dirigé par Bertrand et Nathalie Jallerat. Jean-Baptiste Noé rend visite à différents producteurs qui alimentent le Grand Monarque : volailler, potager mais aussi maître verrier avec les ateliers Loire et forgeron


Le chef Benoît Cellot va cuisiner un poulet et transformer une belle volaille fermière en un plat de fête. Mais avant de passer aux fourneaux, il se rend, en compagnie de Bertrand Jallerat et de Jean-Baptiste Noé, chez les producteurs et fournisseurs des cuisines du Grand Monarque pour chercher les ingrédients de cette recette gourmande.

Première étape, direction la ferme de la Belvindière (Chapelle-royale) à la recherche d’une volaille fermière. Frédéric Thirouard emmène ses hôtes à la découverte de son élevage de volailles. Au programme : chapons, oies, pintades, poulets fermiers.

Seconde étape de cette escapade gourmande: le potager de Diane (Le Boullay-Thierry) afin de récupérer des légumes savoureux qui vont accompagner la recette du chef. Diane et Hugues Pamart présentent les différents légumes qu’ils cultivent dans leur exploitation maraîchère.

Voir ci-dessous le film:

Une découverte de l’artisanat français et un hommage aux restaurateurs et aux producteurs qui subissent de plein fouet les restrictions liées au confinement.

 


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Les ravages au nom du bien se multiplient
Next article David Hallyday: au nom du père
Rédacteur en chef de Conflits, il dirige le cabinet de formation Orbis Géopolitique.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération