Home Édition Abonné Trump traque le “politiquement correct” jusque sur les portraits des dollars

Trump traque le “politiquement correct” jusque sur les portraits des dollars

Pour une poignée de 20 dollars

Trump traque le “politiquement correct” jusque sur les portraits des dollars
Gauche : Harriet Tubman, LOC / NEWSCOM / SIPA Droite: Donald Trump à Washington, janvier 2018. SIPA. 00840521_000008 LOC/NEWSCOM/SIPA

Le choix d’Obama pour le nouveau billet de vingt dollars déplaît beaucoup à Donald Trump !


« No way ! » Le président américain Donald Trump vient de reporter à 2028 le projet de faire figurer le portrait d’Harriet Tubman (1821-1913) sur les billets de 20 dollars.

Cette militante féministe noire antiesclavagiste surnommée « Gran’ma Moïse » devait remplacer le Andrew Jackson, septième président (1829-1837) de l’histoire des États-Unis, comme en avait décidé l’administration Obama. Il faut dire que Jackson pâtit d’une réputation posthume de dirigeant « esclavagiste et génocidaire d’Indiens ». Mais dans sa relecture du roman national américain, Trump s’identifie à son lointain prédécesseur, self-made man impétueux dont il admire les qualités d’homme d’État opposé à l’« élite arrogante ».

En revanche, le locataire du bureau ovale ne cache pas son mépris pour Harriet Tubman qu’il verrait mieux sur un billet de deux dollars, plus imprimé depuis belle lurette. Surtout, Trump critique le choix « purement politiquement correct » d’Obama, quitte à en faire des tonnes pour complaire à l’électorat redneck des petits Blancs. Jusqu’à nouvel ordre, le multiculturalisme ne franchira pas le mur du billet vert.

 

Juin 2019 - Causeur #69

Article extrait du Magazine Causeur


Previous article Jean Dujardin, agent secret du conformisme
Next article Kusturica, comme un voile de mariée accroché à une voiture

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération