Depuis le début de la polémique sur la viande halal, n’en déplaise à Sarkozy, les artisans & bouchers d’Île-de-France ont demandé que l’étiquetage de la viande renseigne le consommateur sur le mode d’abattage. Selon L’Est Eclair, voici ce qu’a répondu le ministère de l’Agriculture à cette demande un peu tardive et bien légitime de la filière : « Le mode d’abattage n’est pas une mention obligatoire » et la France s’y oppose « afin de ne pas stigmatiser les communautés ».

Si les couillons de Franciliens mangent halal sans avoir le droit de le savoir, c’est parce que la France d’en haut s’oppose à la diffusion de l’information afin de ne pas stigmatiser les communautés … On jurerait une déclaration venue d’un Commissaire européen, non élu et intouchable ou une note pondue par Terra Nova. Quand elle émane du ministère de l’Agriculture d’un gouvernement de droite, on a du mal à s’y retrouver. Moi qui croyais que la terre ne mentait pas…