Si elle est à l’avant-garde de la mobilisation, l’Union nationale des étudiants de France (UNEF) a depuis longtemps perdu ses troupes et ses idées. Mais pas ses subventions.


« L’UNEF perd peu à peu contact avec la masse des étudiants, et l’organisation dépérit lentement. Paralysée financièrement […], lieu d’affrontements de groupuscules politiques », l’Union nationale des étudiants de France (UNEF) demeure néanmoins « au carrefour de tous les foyers d’agitation du monde étudiant ». Ces lignes décrivent la situation du syndicat en… 19681. Victime d

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Causeur #57 - Mai 2018

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite