Home Brèves Saint-Denis, plaine “islamo-situationniste”

Saint-Denis, plaine “islamo-situationniste”

Appels au meurtre et au grand-remplacement de Tintin

Saint-Denis, plaine “islamo-situationniste”
Université de Saint-Denis, avril 2018. Crédit photo DR.

La mobilisation était faible, en avril, dans la grande université du nord de Paris, berceau d’une amusante “Internationale islamo-situationniste”.


En ce début d’avril, la faculté de 22 045 étudiants est bien vide. Le piquet de grève à l’entrée n’est ni hostile ni véritablement filtrant. Quelques jeunes gens errent dans les couloirs. Des vigiles patrouillent nonchalamment. Une AG se tient au fond du département cinéma. Surprise, les participants y évoquent de façon rationnelle des problèmes concrets. Les graffitis sont classiques : appels à la révolution, à l’Intifada, aux meurtres de policiers, de « fafs » et de racistes.

IMG_3354

Trois migrants passent, chargés de sacs de courses. Une jeune fille aux cheveux bleus discute avec une camarade voilée. À la cafétéria, deux enseignants aident une trentaine de sans-papiers à remplir leur dossier de régularisation. « La préfecture ne vérifie pas les comptes bancaires, déclarez sur l’honneur gagner 635 euros par mois », enjoignent les universitaires, visiblement peu gênés d’apprendre à contourner la loi. D’autres donnent des « cours alternatifs » (« Professionnalisation des agitateurs », « Jonglage et feu », etc.). La révolution s’ennuie.

« Ayatollahaha »

Un mur tagué lui redonne le sourire : « Mélenchon, le plus con des Français pro-Bolivar », écho à l’aphorisme de Guy Debord, « Godard, le plus con des Suisses prochinois ». Suivent « Pour un califat queer autogéré » et « Ayatollahaha »… Des tags-gags signés d’une mystérieuse Internationale islamo-situationniste.

IMG_3381

Sa page Facebook est un délice, avec un « message de Claude François : à ton âge il y a des choses qu’un garçon doit savoir ; les décoloniaux, méfie-toi, c’est pas ce que tu crois. » « Mai 68 ne nous intéresse pas, l’amour ET la guerre. » Et en référence à la « BD raciste Tintin », ce tag : « Comme Abdallah, on va grand-remplacer le château de Moulinsart. »

Génération «J'ai le droit »: La faillite de notre éducation

Price: 18,00 €

19 used & new available from 12,69 €

Causeur #57 - Mai 2018

Article extrait du Magazine Causeur


Previous article Islamisme : puisque les sociologues vous disent qu’il n’y a pas de problème…
Next article Jeunes musulmans: les “discriminations” n’expliquent pas la “radicalisation”
Journaliste

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération