Home Brèves Roger chez saint Pierre


Roger chez saint Pierre

La guerre de Sécession a cessé, ça c’est sûr, et cette fois définitivement pour Roger Pierre, humoriste du siècle dernier, dont le numéro de duettistes avec Jean-Marc Thibaut rivalisait avec celui de Jean Poiret et Michel Serrault dans les cabarets parisiens et les tournées d’été sur les plages françaises. C’était à une époque où l’on essayait de divertir le populo sans être forcément glauque ou trash. Roger Pierre, à la différence de son compère, n’a pas eu l’occasion, ou l’envie, de prolonger sa carrière en interprétant des rôles de vieillards dans des sitcoms télévisées à succès. Il a préféré rester pépère près de Joinville-le-Pont, du côté de chez Gégène, avant de tirer sa révérence en douceur.

[youtube]KSl9lg5k20w[/youtube]


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Quand la gauche n’essaie plus
Next article Le Pernaut-Sarko show a tenu ses promesses

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération