Avec La Fille au bracelet, Stéphane Demoustier fait vivre au spectateur le suspense d’un procès.


Les « films de procès », un genre en soi où se côtoient le meilleur comme le pire. Stéphane Demoustier y réussit à merveille avec sa Fille au bracelet, soit l’énigmatique histoire de Lise, une jeune fille accusée d’avoir massacré sa meilleure amie un soir de fête. Chacun joue sa partie depuis les

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Février 2020 - Causeur #76

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite