Plus loin ! Plus haut ! Les électeurs ont adressé un message clair à Nicolas Sarkozy. Il faut dépoussiérer la France et commencer par la culture.

La nomination de Georges-Marc Benamou à la Villa Médicis est un pas dans la bonne direction. Pouvait-on imaginer un meilleur ambassadeur pour la culture française ? Nul doute qu’à ce poste de confiance, il saura bousculer les vieilles habitudes et faire souffler l’air frais de la modernité.

Le chemin est tracé. Les Français le veulent. Non pas les « réformes » comme l’ânonne une vaine élite mais la « rupture » originelle ! La Révolution.

Nous exigeons l’adoption immédiate d’un plan de modernisation de la culture.
Quelques mesures symboliques seront prises dans les 50 premiers jours :

– Colorisation de tous les films en noir et blanc ;
– projection obligatoire de Bienvenue chez les Chtis dans toutes les classes de CM2, dans le cadre d’un projet pédagogique sur la mémoire des régions ;
– destruction des vieux bâtiments qui gâchent la perspective autour des colonnes de Buren ;
– instauration d’un jour férié pour commémorer la refondation du groupe NTM ;
– retour à la méthode globale et sa généralisation à l’ensemble des matières en particulier l’algèbre et la philosophie ;
– réaménagement de la Galerie des Glaces par Philippe Starck ;
– versement au parc Astérix d’une subvention de 10 millions d’euros dans le cadre de la lutte contre l’hégémonie américaine ;
– rétrospective Luc Besson à la Cinémathèque ;
– déplacement des épreuves du bac pour permettre la reprogrammation à sa date initiale du concert de Tokio Hotel ;
– réimpression, sur papier bible, à l’Imprimerie nationale, de la collection complète du magazine Globe.

La révolution culturelle que nous appelons de nos vœux a besoin d’hommes et de femmes neufs et neuves, capables enfin de faire table rase d’un passé désespérément vide.

Dès maintenant, nous suggérons vivement au président de la République de manifester son engagement pour la Modernité dont nous ne sommes que les modestes porte-drapeaux en procédant immédiatement aux nominations suivantes :

– Marc Lévy à la Culture
– Michel-Edouard Leclerc à la direction du Livre
– Christian Clavier, à la Comédie Française
– Thierry Ardisson à France Télévision dont il a été exclu dans des conditions ignobles qui ne sont pas sans rappeler les pages plus sombres de notre histoire
– Jean-Marie Bigard à l’Académie française
– Diam’s à l’Inspection générale de l’Education nationale
– Michel Polnareff à l’IRCAM
– Marion Cotillard au Quai d’Orsay

Vous aussi, vous voulez dépoussiérer la France ? Rien de plus simple ! Signez ce manifeste ! L’union à la base des gens de qualité comme toi et nous pourra donner enfin un coup d’accélérateur à l’immobilisme qui ronge ce pays comme un frein.

Lire la suite