Préfet à la congrégation, Son Excellence le cardinal Lampa s’illustra par ses remarquables apports culturels à la chrétienté : il fit notamment redessiner la tenue des gardes suisses, introduisit le col romain à la Curie et l’électricité dans la basilique Saint-Pierre qui passa aussitôt de l’ombre à la lumière. En ralliant à la dernière minute la cause ultramontaine, le cardinal Ettore Lampa permit l’adoption à l’unanimité du dogme de l’infaillibilité pontificale, lors du Concile Vatican I, en 1870. Les partisans du cardinal – les lampistes – eurent alors bien du mal à défendre la position de leur leader : c’est la raison pour laquelle ils commandèrent à Gonzague Buren ce tableau représentant le cardinal tout vêtu de rouge, couleur symbolique des forces de progrès.

Gonzague Buren, Portrait du cardinal Lampa, 1872. Huile sur toile, réhaussée de strass et paillettes, conservée dans les caves du Vatican.

Lire la suite