Réunis ce mercredi à Strasbourg, les députés européens ont finalement rejeté par 368 voix contre 158 la résolution qui visait à interdire la pornographie sur Internet.
Mais me direz-vous, qui donc cherchait à bannir zizis et foufounes du cyberespace continental ? Des catholiques intégristes, voire des papistes mainstream mais particulièrement obtus ? Vous n’y êtes pas !
Des ligues de vertus made in Bible Belt, telles celles qui ont fait pression sur la Russie et divers pays baltes afin qu’ils proscrivent des antennes pour vulgarité supposée le meilleur dessin animé du monde ? (Il s’agit of course de South Park, et si t’es pas d’accord, Eat Penguin Shit, You Ass Speleologist !). Eh ben, c’est même pas eux, sur ce coup-là…
Je vous vois frétiller : si les cathos bigots et les parpaillots amerlos sont hors de cause, c’est forcément la piste islamique qu’il faut suivre ! Il est vrai qu’en matière de chair humaine avec des poils autour, les observants ne rigolent pas, quoi que puissent en laisser penser certaines notes détaillées d’hôtels qui ont le mauvais goût d’indiquer, en plus de la facture VOD, le détail des films visionnés… Et non, ce ne sont pas les mahométans qui ont lobbysé un eurodéputé sur trois.
Ne cherchez plus, les amis, la religion à l’origine de cette délirante tentative de censure s’appelle le féminisme.

Lire la suite