Salle de prière de la Mosquée de Paris.

C’est bien, vos conversations autour de Riposte Laïque. Le papier de Radu Stoenescu, pas mal non plus. Il nous aide à comprendre la peur des Européens. Ils ne sont pas méchants, pas racistes, pas néo-nazis. Juste, ils ont peur. Rien de plus épouvantable que la peur. Elle t’amène à des choses terribles, dont tu n’aurais jamais été capable. La trouille au ventre, tu fais n’importe quoi. Comme le racisme les dégoûte, ils n’osent pas dire ce qu’ils pensent. R.L. met les pieds dans le plat sans pudeur. L’islam égale le mal. Au moins, c’est clair. Si Riposte Laïque n’existait pas, il faudrait voter une loi pour l’instituer. Ils couchent noir sur blanc et pas trop mal d’ailleurs, des idées qui trottent dans la tête d’une ribambelle d’Européens, moins en France qu’ailleurs mais quand même chez des millions ici aussi.

Leur peur est plus grosse que le danger

Ces gens-là ont-ils raison d’avoir peur ? À mes yeux, leur peur est plus grosse que le danger. D’abord, « on n’a jamais raison d’avoir peur ». Un peuple, ça ne s’administre pas avec la peur. On traite sereinement les maux quand ils se déclarent, on prévient autant que ce peut, on ne connaît pas d’autre mode de gouvernement.

La population française est à 10 % musulmane. Ça ne vous plait pas ? Dommage pour vous. 40 % des écoliers parisiens ont un parent ou deux étrangers. Ça vous ennuie ? C’est regrettable. En chiffre absolu, ramadan s’observe davantage que le carême. Ça vous dérange ? Va falloir vous y faire. Il y aura bientôt plus d’imams que de curés. Il y a plus de musulmans en France que dans une bonne demi-douzaine d’États arabes. Les prisons sont à moitié peuplées d’étrangers. Dieu sait combien de sans-papiers (pas moi, je me suis mis en règle). Tous les dealers (ou presque) s’appellent Mohamed. C’est la France ! La France comme elle est, pas comme je la rêvais avant de m’y établir.

Ils sont ici, ils resteront. C’est à prendre ou à laisser

Qu’est-ce que vous voulez que j’y fasse. Que je réexpédie ces 6 millions chez eux ? C’est au-dessus de mes forces. Des vôtres. Même si Allah s’y mettait, il calerait. Ils sont ici, ils resteront. Faut bien vous l’enfoncer dans la tête : ils resteront. Très probablement en plus grand nombre. Vous n’avez pas le choix. C’est à prendre ou à laisser. Comme vous n’avez aucune envie de laisser, faut que vous preniez. Pas comme vous les voudriez, comme ils sont.

Le vendredi, ils bouchent la rue Myrrha à l’heure de la prière. Je comprends que ça vous ennuie, mais il faut savoir ce que vous voulez. Cent nouvelles grandes mosquées à Paris comme on en aurait besoin ? Si pas cent mosquées, la rue Myrrha. Comme tu veux, tu choises. Tu as toujours la faculté d’interdire le culte, pourquoi pas ? Essaie, non mais essaie. On verra ce qui se passera. Tu vois bien, sauciflard et pinard ne règlent rien.

Alors tu dis : il faut qu’ils s’intègrent. Mais ils ne font que ça. Cite moi un journal en arabe. C’est quand même bizarre, tu trouves pas ? Six millions, pas un journal. Pas un député. Pas une école, si ce n’est ces trois établissements, moins de 200 élèves à eux trois. Tu sais pourquoi il n’y a ni journaux, ni école ? Ils n’en veulent pas. Rien ne serait plus facile que de les créer, subventionnées et tout. Ils veulent étudier le français. Ils ne parlent (hélas) même plus leur langue. Pourquoi ? Parents et enfants préfèrent le français. Leur seul rêve : fuir le ghetto et habiter le 7e arrondissement. Comme toi. Tu vois qu’ils sont intégrés.

Je préfère vivre dans un pays attirant que dans un répugnant

L’islam est, pensez-vous, une abomination, il n’y a qu’à lire le Coran. Mais dis donc, tu as jeté un œil sur les autres livres sacrés ? Sais-tu que violer le shabbat est passible de la peine de mort ? Des bouquins écrits deux mille ans en arrière, qu’est-ce tu veux y trouver ? Le Code civil ? Et les islamistes, me diras-tu. Ben, oui, c’est un souci. D’abord pour les pays musulmans. Comme on est, un peu, un pays musulman, un casse-tête pour nous aussi. Moi, j’ai la réponse. Tu mets les RG au boulot et tu attends que ça passe. Avant moi, tous les gouvernements français et européens ont mis en œuvre ce système de protection. Ca ne marche pas trop mal. Quand le dernier attentat en France ? Tout le monde a oublié. Gaffe au prochain ? Oui, gaffe. Tu as un autre remède ? La burqa t’ennuie ? Tu l’as interdite, tu devrais être content. Tu as vu comme c’est mieux depuis. Enfin, on respire.

Va à Tunis, va à Alger, au Caire. La rue. 100 % d’Arabes. Pas une tronche d’étranger. Ils se sont tous carapatés. Irrespirable. Tu as envie d’être Le Caire ? Va à Londres, à New York, à Berlin et bientôt à Pékin. Des Métèques partout. Je préfère vivre dans un pays attirant que dans un répugnant. Les alliages ont tout l’air féconds. Les pays riches et libres sont métissés. Les homogènes crèvent de faim et de dictature. Qu’est-ce tu préfères ?

Lire la suite