Home Édition Abonné Nanterre: les antifas plombés


Nanterre: les antifas plombés

Votez pour qui vous voudrez... ou presque

Nanterre: les antifas plombés
(c) D.R.

A l’occasion des élections universitaires à Nanterre, les antifas ont encore brillé par leur sens de la démocratie.


Des élections universitaires se sont tenues en octobre à la faculté de droit de Nanterre.

Généralement, ce genre d’événement se déroule dans le calme et l’indifférence puisque la participation n’y excède guère les 10 %. Historiquement, le département juridique de la faculté de Nanterre attire tous les rejetons de la classe bourgeoise de l’Ouest parisien. Leurs études de droit, assez exigeantes, les mettent à l’abri des cheveux bleus, échoués dans les amphithéâtres voisins de lettres et sciences humaines. Lesquels sont connus pour servir de clientèle électorale à l’UNEF, dont la faculté est aussi un fief : c’est d’ici que sont partis les événements de Mai 68.

A lire aussi : L’autodafé, c’est maintenant!

Pour faire face à la contestation gauchiste, les mouvements de droite universitaire ont dû s’organiser au fil des ans. Ainsi, le 17 octobre, une quarantaine de militants de la Cocarde étudiante est venue tracter le jour du scrutin. Des antifas, membres de l’UNEF ou du NPA, ont alors déboulé masqués, casqués, armés de matraques, de parapluies et de bombes de gaz lacrymogène. Leurs griefs ? La Cocarde défend des positions aussi inacceptables que la « sélection sociale » et la « préférence nationale à l’université », tout en entretenant des amitiés odieuses avec « Marion Le Pen et Éric Zemmour ».

A lire ensuite: Etudiant qui s’immole par le feu: l’extrême gauche responsable (Lyon 2)

Aux yeux de leurs agresseurs, ces étudiants gaullistes et souverainistes signeraient le retour du fascisme à l’université, que l’on pensait pourtant en recul depuis Koursk et Stalingrad. Heureusement, les CRS ont fini par séparer les deux groupes.

Bilan des urnes : la Cocarde a rassemblé 20 % des voix, au nez et à la barbe velue des antifas.

Qu'est-ce que l'UNEF ?

Price: 7,65 €

12 used & new available from 1,58 €

Novembre 2019 - Causeur #73

Article extrait du Magazine Causeur


Previous article Faire des “sorcières” les icônes du féminisme est absurde
Next article En une métaphore, Macron met K.O l’OTAN

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération