A l’occasion des élections universitaires à Nanterre, les antifas ont encore brillé par leur sens de la démocratie.


Des élections universitaires se sont tenues en octobre à la faculté de droit de Nanterre.

Généralement, ce genre d’événement se déroule dans le calme et l’indifférence puisque la participation n’y excède guère les 10 %. Historiquement, le département juridique de la faculté de Nanterre attire tous les rejetons de la classe bourgeoise de l’Ouest parisien. Leurs études de droit, assez exigeantes, les mettent à l’abri des cheveux bleus, échoués dans les amphithéâtres voisins de lettres et sciences humaines. Lesquels sont connus pour servir de clientèle électorale à l’UNEF, dont la faculté est aussi un fief : c’est d’ici que sont partis les événements de Mai 68.

A lire aussi : L’autodafé, c’est maintenant!

Pour faire face à la contestation gauchiste, les m

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Novembre 2019 - Causeur #73

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite