Chose assez étrange et plus rare qu’une espèce en voie de disparition, il faut bien le reconnaître, Martine Billard, députée de Paris, tout en étant inscrite chez les Verts, était de gauche. Oui, de gauche. Il semblerait qu’elle ait été, pour le moins, très moyennement convaincue par la plate-forme libérale libertaire d’Europe Ecologie dont le chef, un ancien étudiant roux anarchiste devenu évangéliste du marché, a cru bon de déclarer qu’il trouvait que François Fillon – dont certains témoins dignes de foi disent qu’il serait premier ministre du gouvernement de la France –, ferait un bon successeur à Manuel Barroso, président de la Commission Européenne en exercice, persuadé que le périmètre du marché doit s’étendre jusqu’au génome humain et la réglementation jusqu’au vin naturel. Martine Billard a donc décidé de rejoindre le Parti de Gauche de Jean-Luc Melenchon. Madame Billard, par la bande, a donc également rejoint le Front de Gauche.

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Martin Terrier
Ancien militaire et journaliste, Martin Terrier est consultant pour des ONG et travaille actuellement à une histoire de l'escadrille Normandie-Niemen.
Lire la suite