Marine Le Pen a recueilli un peu moins de 18 % des voix au premier tour de la présidentielle. Avec un tel score, peut-on soutenir, comme on le fait au PS et à l’UMP, que le Front national est un parti légal mais illégitime ?
Je considère le FN comme un parti légitime. Et j’affirme qu’avec 18% à la présidentielle, résultat dont je me désole, il soit seulement représenté par deux ou trois députés, alors que EELV en a obtenu 18 malgré les 2,6% d’Eva Joly. Dans ces conditions, comment peut-on demander aux gens de croire à la démocratie, à la représentativité du Parlement, au pluralisme ?

Fillon, Copé et Nathalie Kosciuszko-Morizet ont pourtant refusé de serrer la main de Marion Le Pen-Maréchal.
Eh bien, ils ont eu tort ! Moi, je lui aurais serré la main. Je n’accepte pas ce clivage entre une soi-disant « droite républicaine » et une droite qui ne le serait pas.

Lire la suite