Le 11 janvier 2013, la France déclenchait l’opération « Serval » au Mali pour stopper la marche sur Bamako des groupes islamistes armés qui occupaient les deux tiers nord du pays depuis près d’un an. L’ancien colonisateur se faisait sauveur et intervenait avec vigueur, suscitant l’enthousiasme de la population qui reçut François Hollande comme un héros le 2 février 2013 à Tombouctou, lorsqu’il vint savourer le jour dont il affirma qu’il était le plus beau de sa vie politique.

*Photo: Soleil

Lire la suite