Jacques Déniel se félicite d’avoir découvert, même tardivement, ce film de 1969 devenu un classique. Arte le rediffuse à la fin du mois.


J’ai découvert sur Arte le superbe film de Jacques Deray « La Piscine » (1969). Je ne l’avais jamais vu. En 1969, dans ma bonne ville de Brest, très jeune amateur éclectique de cinéma, je l’avais manqué. Ensuite, considérant Jacques Deray comme un réalisateur de polars à la française après avoir vu Borsalino (un bon film pourtant) et quelques autres de ses films plus académiques, je n’avais pas jugé intéressant de le voir. Erreur de jugement et mauvaises raisons, ce film est un petit bijou de cinéma, une perle rare.

Casting impeccable

Le film est surtout connu et admiré pour son impeccable casting. Alain Delon, Romy Schneider, Maurice Ronet et Jane Birkin pour les quatre rôles principaux. En cette fin des années soixante, Alain Delon est une star adulée, bien loin du débutant des années cinquante. La décennie des années-soixante entamée avec Plein soleil de René Clément le révèlera aux yeux du monde entier (avec Maurice Ronet, où les deux hommes partagent des rôles similaires à celui de La Piscine). Il va dès lors jouer dans plus de trente films dans cette décennie. Il tourne avec Luchino Visconti, Michelangelo Antonioni, Jean Duvivier, Henri Verneuil, Alain Cavalier, Robert Enrico, Jean-Pierre Melville, Guy Gilles…

A lire aussi: Jane Birkin bouleversante dans son dernier album « Oh pardon tu dormais »

Dans ce drame psychologique tendu et abrupt, adapté par le scénariste Jean-Claude Carrière du roman éponyme d’Alain Page sorti cette même année 69, Jacques Deray par la force de sa mise en scène âpre et sensuelle signe son plus beau film. Il organise, en huis-clos, avec une vraie maestria, un ballet d’une perversion et d’une grande cruauté mentale, entre le couple d’

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Lire la suite