En ces temps de Noël, il est bon de nous replonger dans la peinture religieuse. Cette œuvre de l’Espagnol Bernardino Lapuerta représente l’adoration de l’Enfant Jésus par les rois mages. A eux trois, ils formèrent la première Star Ac’ de l’histoire : c’est en suivant l’étoile qu’ils se rendirent à Bethleem, honorèrent de moults salamalecs le nouveau-né avant d’être reconduits à la frontière par Simplicius Auvergnatus. La tradition rapporte qu’ils offrirent de la myrrhe, de l’or et de l’encens au petit garçon qui était, dit-on, issu d’une excellente famille du côté de sa mère (ce que le peintre souligne en la revêtant d’un élégant drapé pourpre de chez Christianos Diorus). Quant au père de l’enfant, s’il ne figure pas sur ce tableau c’est qu’il était très économe de ses apparitions.

Bernardino Lapuerta, L’adoration des mages, 1627. Huile sur toile, conservée à l’Ambassade de France auprès du Saint-Siège.

Lire la suite