Home Politique La Douairière aux valeurs


La Douairière aux valeurs

Ce tableau de Jacques de Lohr est représentatif de ce que fut l’école de Lille au XVe siècle. Premier cas avéré de socialisme historique en peinture, la Douairière aux valeurs est tenue pour être la Mona Lisa des Ch’tis. Le sourire en moins.
Nous remercions M. Bertrand Delanoë (Paris Plage) de nous avoir confié ce tableau, pièce maîtresse de la rétrospective Jacques de Lhor qui se tiendra à l’Hôtel de Ville de Paris en janvier 2009 (salon Grace Kelly).

Jacques de Lohr, La Douairière aux valeurs. Huile sur toile, 1535, Musée de la barquette de frites, Euralille.


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Google rend-il gogol ?
Next article Euro 2008 : on est les champions
Raúl Cazals est un critique d'art d'origine cubaine. Très critique avec l'art en général, il prépare une "Historia del Arte en diez lecciones". Il vit en exil à Madrid depuis 1979, où il supporte tant qu'il peut les surfaces.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération