Kirill, patriarche de l’Église orthodoxe russe, en mai dernier : « Il est de notre devoir de faire régresser l’avortement au vu des proportions qu’il a pris »


Croissez, multipliez ! C’est le message biblique qu’a délivré le patriarche de Moscou et de toutes les Russies à ses compatriotes orthodoxes le 19 mai.

A lire aussi : « Les élites occidentales sont russophobes »

Lors de la remise du prix « Ambassadeur de la défense de la vie avant la naissance », le prélat s’est désolé de la décroissance démographique russe. Comment lui donner tort ? Depuis l’éclatement de l’Union soviétique, la population russe est passée de 148 à 142 millions d’habitants (Crimée non incluse). Pour combattre la dépopulation, le patriarche Kirill a pointé du doigt la responsabilité des pouvoirs publics, jugeant les allocations maternelles insuffisantes. Poutine appréciera.

A lire aussi : D-Day: Emmanuel Macron n’invite pas Vladimir Poutine

Mais son discours a atteint son sommet polémique lorsqu’il s’est lancé dans une saillie anti-IVG : « Il est de notre dev

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Juin 2019 - Causeur #69

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite